Plaque professionnelle : quelques principes à respecter impérativement

Si vous exercez la profession d’avocat, de notaire, de dentiste ou encore de médecin généraliste, vous avez sûrement une plaque professionnelle accroché à l’entrée de votre bâtiment, dans le but d’indiquer aux passants que vous êtes bien ici. Certains professionnels font l’erreur de concevoir, de commander et de placer leur plaque un peu trop rapidement, ce qui peut créer des problèmes, notamment en termes de législation.

En effet, poser une plaque à la hâte n’est pas très prudent : il se peut que la plaque en question ne respecte pas certaines règles fixées par la législation française concernant les plaques des professionnelles. Ces règles sont nombreuses et très strictes.

Gare à la police !

Vous ne voulez pas d’ennuis avec la police ? Faites attention à celle de votre plaque professionnelle ! Eh oui, comme l’indique le guide en ligne www.plaqueprofessionnelle.info, les règles concernant la police d’écriture doivent être prises en compte lors de la conception de votre plaque professionnelle.

L’écriture doit respecter une certaine taille, demeurer lisible, ne pas être écrite dans un style trop fantaisiste et illisible… La couleur, quant à elle, ne doit pas être trop flashy : généralement, on privilégie l’écriture noire sur fond doré.